English Website

 

Toutes les Analyses

 


 Yasuaki Onishi : Volume Inversé.

En ligne le : 25.08.2015.





Dans son exposition Volume Inversé, Yasuaki Onishi emploie les matériaux les plus simples, bâche en plastique et colle noire, pour créer une forme montagneuse qui semble flotter dans l'espace. Comment nomme t’il ce processus ? Le moulage de l'invisible. 

Il s’agit de draper et de recouvrir de plastique des boîtes de carton empilées qui sont ensuite retirées pour laisser juste leurs empreintes. Cette manière d’inverser la sculpture est la méditation d'Onishi sur la nature de l'espace négatif que le vide laisse derrière lui.

Onishi a voulu créer une exposition mouvante qui se transforme durant que les visiteurs l'approchent et regardent de l'extérieur du mur en verre et à l'intérieur de l'espace de la galerie. A travers le verre on voit onduler la surface extérieure et les couches denses des multiples traits noirs verticaux sont en évidence. Au premier regard, en se tenant au centre de la galerie, il semble que la forme est suspendue, il est difficile de percevoir sa profondeur exacte. 

Lorsque le spectateur entre dans la galerie et marche du côté droit ou gauche l'installation se transforme en une énorme ouverture béante. Un peu comme lors de la progression dans un sanctuaire intérieur, une caverne ou une chambre. Le revêtement de plastique et les lignes semi-translucides de la colle chaude et noire enveloppent le regard. L’espace ressemble à une tente fragile clôturée et tachetée avec des marques noires d'encre. Les visiteurs peuvent marcher dans l’espace et en dehors en observant comment les qualités les plus simples de la lumière, des formes et des lignes changent.

L'artiste : 

Yasuaki Onishi a étudié la sculpture à l'université des arts des villes de Tsukuba et de Kyoto au Japon. 

Il a exposé en solo au Japon et internationalement. Certaines de ses œuvres sont conservées au Musée National de l'art à Osaka (NMAO).
Son exposition solo la plus récente aux Etats-Unis a eu lieu en 2012 à la Galerie Marlin et Regina Miller à l'université de Kutztown en Pennsylvanie. En 2010, Onishi bénéficiait d’une bourse d’État du Japon qui lui a permis d’intégrer une résidence d’artiste au centre des studios du Vermont.

Laisser un commentaire ou un avis.  


Site Web. 

 

 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous   Qui sommes nous ?   Liens