English Website







Toutes les Analyses


L’Ange de la Résurrection. Louis Comfort Tiffany. (1904). Vitrail. 8,83m x 4,26m.

Art Nouveau







Laisser un commentaire ou un avis.  




Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 
Accueil
  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous     
Qui sommes nous ?   
 Liens 



Laisser un commentaire ou un avis.  

L’ Ange de la Résurrection. Louis Comfort Tiffany. (1904). Vitrail. 8,83m x 4,26m. 

A la mort de son époux, en 1901, Mme Benjamin Harrison demande à Louis Comfort Tiffany de créer une fenêtre à sa mémoire. 
La partie inférieure de la fenêtre est présentée ici. Ce vitrail présente l’Archange Michel, l'ange de la résurrection, prévenant les morts pour qu’ils montent au royaume des Cieux. L'ange héroïque de Tiffany est habillé avec une armure de chevalier et une cotte de maille un peu comme l’Ivanhoé de Sir Walter Scott. Ceci correspond à la mode romantique de l’époque. 
Dans la Bible, Michel est chef des anges et l'un des 7 archanges.
Dans l'Apocalypse de Jean (11, 7), Michel et ses anges combattent le dragon, Lucifer ou Satan, donc le mal, et celui-ci est chassé du ciel avec ses mauvais anges.
Évangile selon saint Jean, V, 29 : « Tous les morts se relèveront pour être jugés, ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie et ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement ». La résurrection aura lieu le jour du Jugement dernier, annoncé par le son des trompettes. 

Le ciel est représenté derrière l’ange. Le point de vue du spectateur est au-dessus de la ligne d’horizon. Le regard a tendance à monter, vers le visage de l’ange, vers le haut en suivant son geste. La partie supérieure du vitrail représente la croix que l’ange est en train de montrer. Voir le détail sous l’onglet similaire. 

Le corps de l’ange est au centre géométrique du vitrail, parfaitement encadré par les lignes de force et les 4 points naturels d’intérêt. 

L’ange avec ses ailes déployées occupe les deux tiers de l’espace pictural. 

Le vitrail est construit sur la grande diagonale ascendante de droite à gauche. Le bras droit levé donne la direction. 


Détails : 

Une variation de texture se produit à certains endroits sur les ailes de l'ange, le maître verrier a hérissé la surface du verre pour imiter les plumes ! 

Le verre chiné est une particularité de Tiffany, il apparaît dans le tourbillon des finitions opalescentes et iridescentes, il est le résultat d'ajouts de produits chimiques au verre fondu durant le refroidissement. Des plis apparaissent aussi dans le verre utilisé pour la longue robe de l’ange. 

L'anneau intérieur bleu profond derrière l'ange possède cinq couches séparées, créant un fond foncé qui augmente l’effet dramatique du vitrail.



Lumière : L’ange est éclairé du haut à gauche. La zone très lumineuse et dorée du bas, de la trompette et des bottes, est une réplique de la cotte de maille du haut, autour de la tête de l’ange. 


Couleurs : Contraste entre couleurs chaudes et froides. 

Oeuvres similaires : 

Louis Comfort Tiffany. L’Ange de la Résurrection. Panneau supérieur. 

Louis Comfort Tiffany. L’Ange de la Résurrection. Vitrail intégral. 

Louis Comfort Tiffany. Champ de Lys. Vitrail.