English Website



Toutes les Analyses


 




Anne Vignau. Fraîcheur. 06. 2019. 
92 × 73 cm.

L'impressionnisme est toujours vivant !  

Impressionnisme.   

Voir l'analyse en plein écran. 

Téléchargement ou mise à jour Mise à jour Adobe Flash Player. 


 

 

 Page Facebook de l'Artiste

 

Au milieu du 19ème siècle quelques peintres s’installent 
dans le village de Barbizon prés de Fontainebleau. 

Ils ont pour nom : Théodore Rousseau, 
Narcisse-Virgile Diaz de La Peña, Constant Troyon, 
Charles-François Daubigny, Jean-François Millet, 
et durant un temps, Camille Corot. 

On les appelle les peintres de l'école de Barbizon. 
Ils cherchent à représenter la forêt d'une manière romantique 
et rustique qui puise dans la tradition hollandaise, 
en opposition au style académique de la 
peinture héroïque de Claude le Lorrain. 

Théodore Rousseau ainsi que Constable et John Chrome, 
est le premier peintre de cette école à avoir tenté 
de peindre en plein air en 1832, bien qu’au niveau 
des dates on ne serra jamais sûr de rien. 

Au Havre, un peu plus tard, Eugène Boudin 
initie Johan Barthold Jongkind et Claude Monet 
à la peinture en plein-air au bord de la mer. 

Que cherchent ces peintres au milieu des forêts 
et au bord de la mer ? 

Les reflets changeant de la lumière au contact 
de l'humidité et les effets de brumes. 

A la fin de sa vie Monet souffrant de cataracte 
aura toutes les peines du monde pour achever la 
fresque des nymphéas qui lui tenait tant à cœur. 

Fou de rage contre les médecins qui l’ont opéré 
d'un oeil et contre lui-même Monet a détruit 
chez lui à Giverny des dizaines de toiles qui ne lui plaisait plus... 

Il n'était pas satisfait de son travail. 

Anne Vignau n’a pas de problème de cataracte. 
Elle saisit toutes les nuances des reflets de la lumière 
dans l'atmosphère humide de la forêt. 

Voilà ce qu'est l'impressionnisme, 
l'instant fixé sur la toile où la lumière se charge de reflets 
fugaces et subtils qui dans la réalité ne durent qu’un instant. 

Techniquement le contraste entre les couleurs complémentaires 
à l’arrière plan est renforcé par le contraste clair-obscur 
entre l'ombre du premier plan et la clarté de l’arrière plan. 

Difficile de savoir si c’est volontaire de la part de l'artiste 
mais si l'on vous avait annoncé que la toile avait été 
retrouvée dans un grenier de Giverny ou d'Argenteuil 
et qu’elle était de Monet vous l'auriez certainement cru 
et vous auriez eu raison. 

Parce que cette toile possède la même valeur artistique 
et la même précision dans la touche qu'une toile 
de Monet ou de Daubigny. 

L'impressionnisme est toujours vivant. 


Point de Vue :  




Le point de vue du spectateur se situe 
juste au dessus du centre de la toile. 

Le regard du spectateur suit tout d’abord le chemin 
au premier plan qui le conduit à la zone lumineuse à l’arrière plan.


Cadrage : 





Le sujet du tableau est un rayon de lumière. 
Les 4 points naturels d’intérêt l’encadrent donc parfaitement. 


Division :





Les zones sombres sont au premier plan et en haut à gauche. 
Le reste de l’œuvre baigne dans la lumière. 

Cette répartition de l’ombre et de la lumière accentue 
les effets du rayon de soleil sur l'atmosphère. 


Lignes : 





L’ artiste utilise la grande diagonale descendante 
de droite à gauche mais décalée vers la gauche. 


Détails : 



Cette partie de la toile représente des fleurs 
et de la végétation mais les détails des oeuvres impressionnistes 
ont ceci de particulier que sortis de leur contexte 
ils deviennent totalement abstraits. 



Ici on comprend bien que le peintre impressionniste ne représente 
pas les détails de manière précise, il esquisse. 

Mais vu de loin l’effet est exactement le même qu'un dessin parfait. 



Voici la partie de la toile la plus intéressante au niveau de la couleur.

Les impressionnistes ont été les premiers à comprendre 
que des couleurs froides traitées dans des tons extrêmement 
clairs n'étaient plus froides mais devenaient chaudes. 

Lumière.





La lumière provient du haut et inonde toute la partie centrale 
de la toile en produisant des effets de brume et de brouillard 
à cause de l’atmosphère humide. 

Il est à noter, et les impressionnistes le savent bien, 
que durant les après-midi de forte chaleur d'autres effets 
apparaissent au niveau de la lumière et des couleurs. 

Palette : 



Couleurs : 



Répartitions








Toiles Similaires : 



Anne Vignau : 
Soir d’Été. 



Anne Vignau : 
Un Petit Coin Bien Fleuri. 



Anne Vignau : 
Un Petit Coin de Fraîcheur. 


 Page Facebook de l'Artiste


Vidéo : Le Monde Impressionniste.



Laisser un commentaire ou un avis.  

 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  
Genres
  Techniques   Histoire   Musées 
  Expositions   Galeries  Artistes    Jeux    
Annonces
    Boutique  Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
 
 Liens