L' Art Abstrait.





Laisser un commentaire ou un avis.  



Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
    
 Liens 

 




L'Art Abstrait. (1907).

La peinture abstraite désigne un type de représentation qui abandonne tout rapport à la réalité visible et n'utilise que la peinture, la couleur, la forme et la ligne. Les concepts de "peinture concrète" ou de "peinture absolue" soulignent le fait que la ligne et la structure remplacent l'objet. La peinture abstraite ou non - objective devient une forme d'expression essentielle de l'art du XXe siècle. Selon la définition de Michel Seuphor, historien d'art français : " Tout art que l'on doit juger, légitimement, du seul point de vue de l'harmonie, de la composition,de l'ordre, ou de la disharmonie, de la contre - composition, du désordre délibéré, est abstrait ". Les premiers tableaux abstraits, dans lesquels tout rappel de l'objet est supprimé sont Sonates de Mykolas Ciurlionis, Caoutchouc de Francis Picabia et Première aquarelle abstraite de Vassily Kandinsky. Tous ont été réalisés entre 1907 et 1910. On peut diviser la peinture abstraite en deux groupes : - d'une part l'abstraction géométrique 
caractérisée au début par le suprématisme de Malévitch en Russie et le constructivisme de Piet Mondrian en Hollande, - et d'autre part, l'expressionnisme abstrait dans lequel forme et couleur sont souvent posées arbitrairement tout en exprimant les sentiments et émotions inconscients du peintre. L'expressionnisme abstrait connaît son apogée en Europe et en Amérique après la seconde guerre mondiale dans lequel l'acte de peindre lui-même est au centre du tableau. La technique du " dripping ", inspirée de Max Ernst fait particulièrement ressortir le côté "hasard" de la peinture abstraite ainsi que " l'action painting ", une peinture d' instinct, à la gestualité spontanée de Jackson Pollock, Willem de Kooning, Franz Kline et William Baziotes.