Catherine Bantwell Huiban  
Environs de Barbizon N° 2

Catherine Bantwell Huiban 
Les Pensées



English Website


Analyses





Laisser un commentaire ou un avis.  

 En savoir plus sur l' Artiste                    Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous   
 
Qui sommes nous ?  
 Liens 



Catherine Bantwell Huiban :  Environs de Barbizon N° 2 (2004).

L’école de Barbizon est le nom donné à une école de la période romantique par des artistes qui s’installent vers 1850 dans le village de Barbizon, près de Fontainebleau. Leur objectif est de représenter la nature telle qu’elle est. Ces peintres s’opposent à l’académisme régnant à l’époque et au paysage héroïque dans le style du Lorrain. Ils cherchent à peindre la nature sous son aspect sauvage et rustique mais de manière romantique. En découvrant la nature comme sujet artistique et en peignant souvent en plein air, il ouvrent la voie à l’impressionnisme. Avec Théodore Rousseau, John Constable et John Crome ils sont les premiers à oser peindre en plein air. Retour à Barbizon n° 2 est un ouvrage qui rappelle Constable et Camille Corot (Dante et Virgile) pour la composition et John Crome (Monligh on the Yare) pour la lumière. Un examen minutieux montre pourtant que l’artiste a intégré les acquisitions de l’impressionnisme. Dans certaines zones de la toile la couleur se dissout dans la lumière et le charme de l’impressionnisme apparaît ! Cette des découverte des jeux de lumières, les reflets, les effets brumeux et vaporeux constituent une matière nouvelle que les impressionnistes n’ont pu acquérir qu’en peignant en extérieur. Au-delà d’une synthèse entre romantisme et impressionnisme beaucoup d’émotions, de tendresse et de délicatesse s’expriment ici. Le paysage est idéalisé, comme sorti de nos plus beaux rêves et l’on a beaucoup de mal à imaginer que celui puisse être réel… Le talent de l’artiste nous amène à nous questionner : Ce paysage est-il réel ou imaginaire ? Mais même réel un paysage idéalisé de cette manière est sublimé et devient irréel. Seule l’œuvre est réelle… en tant que moyen d’expression de l’artiste. Les principaux peintres de l'École de Barbizon sont : Narcisse Virgile Diaz de la Peña, Constant Troyons, Charles- François Daubigny, Jean-François Millet, et durant un temps Camille Corot.