English Website



Toutes les Analyses


John William Waterhouse.


John William Waterhouse. (1849 - 1917). Boréas. (1903). 








Laisser un commentaire ou un avis.  



Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 
Accueil
  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?   
 Liens 





Laisser un commentaire ou un avis.  

John William Waterhouse. (1849 - 1917). Boréas. (1903). 

Dans la mythologie grecque Borée, (en grec ancien Boréas) est le vent du Nord. Il est le fils d’Éos (l’Aurore), et d’Atréos l’un des Titans. Ses frères sont Zéphyr et Notos, sa sœur est Éosphoros, l’étoile du matin. Comme toutes les forces primaires de la nature c’est lui-même un Titan. Devant les murs de Troie à la demande d’Achille il vient avec Zéphyr allumer et attiser les flammes du bûcher funéraire de Patrocle. Boréas est vénéré à Athènes car il détruit la flotte perse de Xerxès lorsqu’elle attaque la ville. Les Athéniens lui construisent donc un temple et instituent des fêtes annuelles. Il est aussi connu pour s’être épris d’Orithye, la fille d’Arechthée, le roi d’Athènes et l’avoir enlevé sur un nuage. Parmi ses nombreux enfants figurent les Harpies et Chioné, la neige. D’une union avec une jument, Borée est également le père de douze poulains, si agiles qu'ils courent sur les épis de blé sans les courber et sur la cime des vagues sans les rider, justifiant la représentation fréquente du dieu en tant que cheval. Watherhouse en tant que peintre Préraphaélite aime à représenter de belles jeunes femmes sensuelles, élégantes et romantiques, donc il change le sexe de Boréas qui devient une belle jeune femme brune semblant flotter dans le vent. L’œuvre traduit le mouvement du souffle du vent, la posture du modèle et la position des bras induit un mouvement de rotation d’autant que le modèle est incliné. Les couleurs dominantes sont froides, comme le vent du nord d’un bleu proche de l’indigo. Durant 90 ans le tableau disparaît puis soudain il est mis en vente dans les années 1990 et est adjugé pour 1 293 962 $. Cette vente fait sensation car il s’agit, pour l’époque, d’un record pour une œuvre de John William Waterhouse. 
Depuis, le Réveil d’Adonis (1899) a été vendu 2 340 000 $.

Le modèle est à l’avant-plan. La ligne d’horizon est au loin et assez haute. Le point de vue du spectateur se situe en dessous du visage mais le regard est irrésistiblement attiré par la grâce et l’expression du faciès. 

Le corps de la jeune femme est positionné sur la diagonale ascendante exactement sur les 4 points naturels d’intérêts. Son visage est sur les 2 points d’intérêts supérieurs. La composition est parfaite et démontre la grande maîtrise de l’artiste.

La toile est un paysage, le cadre, sur lequel l’artiste a déposé un portrait. La jeune femme. 

Le portrait se détache sur la grand diagonale ascendante. Pour les contours du modèle et des habits, des lignes circulaires ou ovales, symboles de la féminité, sont utilisées. La position du bras replié au-dessus de la tête, qui n’est pas naturelle, renforce cette dynamique circulaire. 

Détails : 

L’expression du visage n’est pas triste, elle est mélancolique. La Jeune femme semble songeuse et absente. La sensation d’enroulement et d’autoprotection est renforcée par la position de cette main au-dessus de la tête.

Le ciel semble en mouvement, les arbres sont courbés, le voile flotte dans le vent, les narcisses et l’herbe, tout est penché du même côté. Ces multiples détails donnent l’impression que l’on sent le souffle du vent. 

Les motifs sur la robe sont circulaires. Ceci n’est pas un hasard c’est un symbole à rapprocher avec les motifs de la robe de la jeune femme du Baiser de Klimt dont la toile n’a pas encore été réalisée. (1907). 

Lumière : Boréas est éclairée d’en bas et de la gauche. C’est surtout le visage les bras et le haut du corps qui sont les zones les plus éclairée.

Couleurs : Harmonie d’analogie entre couleurs froides. 

Toiles Similaires : 

John William Waterhouse. Windflowers. 1903.
John William Waterhouse. The Lady of Shalott. 1888.
John William Waterhouse. Lamia. 1909.