Jean-Baptiste Chardin. 
Le Dessinateur.

Théodore Géricault : 
Le Radeau de la Méduse.

Toutes Les Analyses

Thomas Cole. 
Les Chutes du Catskill.



English Website



 

 



Laisser un commentaire ou un avis.  



Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous     
Qui sommes nous ?  
 Liens 



Thomas Cole. Les Chutes du Catskill. (1826).

Tomas Cole (1801 – 1848) est un peintre paysagiste américain majeur. Il désire renouveler la peinture de paysage américaine et fonde en 1825 l’école Hudson River avec divers autres artistes. Leur idéal est symbolisé par des paysages grandioses contenant des références littéraires. L’artiste voyage en en Europe où il étudie Poussin, Le Lorrain et Turner. Il donne souvent à ses paysages un contenu symbolique très proche du fantastique. Lieu de naissance de Thomas Cole le massif du Catskill se trouve au nord est des USA dans l’état de New York 
au sud ouest de la ville d’Albany. 

La ligne d’horizon est haute, au dessus de la cime des arbres à l’arrière plan. 
Le point de vue du spectateur se situe au niveau de la petite cascade de droite.
La principale chute du paysage, à gauche, est vue en plongée. 

Les deux chutes sont à proximité des points naturels d’intérêt inférieur gauche et supérieur droit. 

Les zones claires se limitent à une partie du ciel et à l’eau. 

Les lignes directrices horizontales délimitent les différents niveaux du paysage. 
Les lignes directrices induites par la végétation sont très tourmentées, ceci donne une aspect étrange et fantastique à cette vue.
L’œuvre est construite sur la grande diagonale montante. 

Les formes sinueuses et tourmentées de la végétation au premier plan attribuent un aspect inquiétant et surnaturel à la toile.

Ce petit personnage donne une indication sur les proportions et indique le caractère grandiose du paysage.
L’humidité de l’air laisse apparaître les rayons de lumière.

Le ciel semble agité et instable, l’orage et la pluie menacent. 

Le paysage n’est pas éclairé de manière uniforme, la lumière provient d’en haut à gauche. Certains rayons de lumière proches de l’eau sont 
visibles. 

Le report des couleurs utilisées pour élaborer la toile sur le cercle chromatique indique une harmonie entre couleurs chaudes. 
Les couleurs froides sont utilisées pour le ciel.

Harmonie entre couleurs chaudes.