Le Constructivisme






 

Laisser un commentaire ou un avis.
 

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous     Qui sommes nous ?      Liens 






Laisser un commentaire ou un avis.  


Le Constructivisme. (1914)

Le constructivisme est un courant de la peinture et de la sculpture abstraite visant à créer une esthétique adaptée à notre monde technologique, en utilisant des formes, surtout géométriques, fondées sur des principes mathématiques. Les oeuvres sont dénuées de contenu objectif et d'expression subjective. Seuls déterminent la composition les éléments formels "techniques" et leur relation à l'environnement. L'artiste se limite souvent aux couleurs primaires et adopte une facture volontairement impersonnelle. Les éléments graphiques tiennent une place importante. Ce mouvement a vu le jour en Russie vers 1914, notamment sous l'impulsion de Tatline. Pour exprimer le rationalisme technologique Tatline utilise des matériaux "non artistiques". Pour qualifier son oeuvre il a le premier utilisé le terme "constructivisme". La pensée constructiviste anime le mouvement De Stijl représenté par Piet Mondrian et Théo van Doesburg. Tandis que Mondrian "construit" ses tableaux à partir d'un réseau de verticales et 
d'horizontales, Van Doesburg introduit un élément dynamique en mettant en valeur les diagonales. La juxtaposition des plans couleurs angulaires nettement délimités constitue le dénominateur commun de tous les peintres constructivistes, depuis les début du mouvement en Russie jusqu'aux peintres américains de l'après guerre qui ont repris et élargi la notion de constructivisme. Entre autre : Ad Reinhardt, Barnett Newman, Kenneth Noland, Antonio Calderara et Al Held. En Europe il faut citer Moholy-Nagy, Max Bill et Victor Vasarely qui a ouvert la voie à l'Op Art.