English Website

 


Un nouveau mouvement pictural, Le Structurellisme du Peintre Beaudier.

Toutes les Analyses


 Pierrette Chapus. Essentia. (01.2012). Structurellisme.  






Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 




Laisser un commentaire ou un avis.  


Tableau à la loupe. Zoom.


Envoyer cette page à un(e) ami(e) 


Site Web
   Contact Presse : Marie  Cristal Tel : 06 08 12 43 64

Pour Les artistes désirant adhérer au mouvement Structurelliste
clic ici 

 Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?   
 Liens 



Laisser un commentaire ou un avis.  

Pierrette Chapus. Essentia. (01.2012).

L’artiste dit avoir été inspiré par la visite de l’Arboretum de la Balaine, à Villeneuve sur Allier. Ce parc botanique, un des plus anciens de France, classé monument historique en 1993, possède des jardins à l’anglaise du 19ème siècle et des collections d’essences exotiques. Dans l’Étique, Spinoza déclare : « Ce dont l’essence enveloppe l’existence », c’est en outre l’existence comme « Essentia Actuosa » ou puissance d’être. En outre il existe un courant philosophique essentialiste. La philosophie d’Edith Stein est fondée sur le postulat que l’homme doit s’efforcer d’atteindre la sagesse en entamant une quête de la vérité axée sur la croyance religieuse. Peindre et créer est aussi un acte de foi, foi en soi même et foi en l’humanité et au partage. La nature peut parfois nous apparaître comme une manifestation du divin car sa splendeur peut être sans limite. La toile se présente comme une immense fleur ouverte déployant les couleurs les plus chaudes. La couleur dominante est l’orange. Actif et tonifiant l’orange éveille les sens, avive les émotions et provoque une sensation de bien-être. Dans l’art religieux, l’orange symbolise la révélation de l’Amour Universel. Le langage symbolique chrétien emploie le safran ou l’orangé pour représenter la divinité illuminant l’esprit des fidèles. A l'époque médiévale, les jeunes épouses revêtaient une robe vermeille.
Les moines bouddhistes portent une robe safranée, et les chevaliers du St Esprit une croix en velours orange. L’orange est aussi la couleur des Epicuriens. Il s’associe au plaisir du bien concret du goût de vivre. Il éveille les sensations du corps. 


Le point de vue du spectateur se situe un peu au dessus du centre de la toile. 

L’arbre au premier plan se trouve sur la ligne de force droite entre 2 points naturels d’intérêt. 

A partir du centre, rose, les zones couleurs rayonnent en cercles concentriques. 
Les angles de la toile, parties les plus éloignées du centre, sont très florissantes en couleurs. 

Le centre de l’œuvre (rose) évoque le cœur d’une fleur. Plus loin on retrouve la forme générale du jasmin ou du coquelicot en fleur. Comme dans la majorité des toiles structurellistes il existe une sensation d’éclatement. Les couleurs et les formes, les éléments qui semblent comme expulsés ainsi que les lignes directrices soulignent ce mouvement. L’arbre au premier plan renforce la perspective. 

Détails : 

Le coin supérieur droit laisse apparaître un peu de bleu. Nous pouvons supposer qu’il s’agit du ciel en arrière plan. 

Le coin inférieur droit est constitué de multiples couleurs dont certaines assez différentes de la dominante très chaude du tableau. Ces couleurs semblent en conflit, elles se superposent et vers le bas on note une palette presque terreuse, peut être à cause de la proximité du sol. 
L’œuvre est une peinture à l’huile réalisée au couteau. On voit bien (surtout en utilisant le zoom) que les touches ne sont pas bien larges, le couteau est fin, elles s’imbriquent les unes dans les autres un peu comme des écailles de poisson.
Cette toile est un énorme travail réalisé avec beaucoup de minutie. 

La partie centrale est à comparer avec une véritable fleur. Notez la finesse des traits. Les fleurs nous offrent leur beauté en réponse aux soins que l’être humain leur prodigue. Il s’agit toujours du symbole d’impressions ou d’émotions harmonieuses et positives. 

Lumière : 

La lumière est induite par les couleurs les plus chaudes, jaune et orange. Ces couleurs par leur répartition sur la toile renforcent la sensation d’éclatement. Éclosion de couleurs mais aussi de senteurs. Toujours à partir du centre. 

Couleur : Harmonie entre couleurs chaudes. 

Toiles similaires : 

Pierrette Chapus. Nuaison.(2011). 

Nuaison évoque la forme générale d’une fleur blanche sur fond bleu dont les pétales s’écartent du centre. L’œuvre est florale et aérienne à l’image des innombrables fleurs aux couleurs chaudes et vives qui flottent dans le vent sur les cotés .
Clic pour voir l’analyse. 

Le Peintre Beaudier. Révélation. (2011).
Dans Révélation le Peintre Beaudier présente un lever ou un coucher de soleil avec aussi en avant plan un arbre. Les couleurs rayonnent à partir du centre. 
L’œuvre est le symbole d’une force, d’une énergie que la nature contient et qu’il nous faut voir lorsqu’elle nous est révélée. 
voir Clic pour voir l’analyse.