Jean-Baptiste Chardin. 
Le Dessinateur.

Théodore Géricault : 
Le Radeau de la Méduse.

Toutes Les Analyses

Eugène Boudin. 
Coucher de Soleil, Étaples.



English Website

La vie et l'oeuvre d'Eugène Boudin.   


 



Laisser un commentaire ou un avis.  

 

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
  
 Liens 



Laisser un commentaire ou un avis.  



Eugène Boudin. Coucher de Soleil, Étaples. (1878).

Étaples est un petit port du Pas de Calais situé près du Touquet au nord de Berck. 
Au premier plan les bateaux de pêche ne sont pas esquissés. Les reflets des nuages dans l’eau sont colorés.
La palette des couleurs utilisées est relativement large et riche. 
Comme souvent dans les toiles d’Eugène Boudin une grande importance est accordée au ciel qui est relativement tourmenté.
Le temps et le ciel sont instables. On imagine du vent et des nuages en train de se déplacer vers la droite.
Cette instabilité donne de la vie à l’œuvre, le fait de pouvoir pratiquement ressentir les vibrations des conditions atmosphériques anime le 
tableau. La lumière particulière du soleil se couchant derrière les nuages dissout les formes à l’arrière plan et augmente les effets de reflet. 


Le ciel occupe un peu plus des 2 tiers de l'espace pictural. La ligne d'horizon est basse.

2 tiers de la toile sont consacrés au ciel, 1 tiers à l’eau et à la terre. Le groupe de bateaux au premier plan se situe prés du point
naturel d'intérêt inférieur droit.

Les zones claires et sombres alternent. Deux grandes zones sombres sont positionnées de manière symétrique. Ces 2 parties de l’œuvre 
encadrent une zone très claire. L’harmonie du tableau est ainsi renforcée. 

De nombreuses lignes verticales et horizontales convergent vers le soleil couchant.

Une voile d’un rouge vif qui sort du port attire le regard vers la petite ville du bord de mer et les bateaux au premier plan.

Le ciel est strié de lignes blanches et grises pour transmettre le mouvement des nuages. 

Toutes les couleurs du ciel se reflètent dans l’eau, l’orange et le doré de la lumière du soleil, le bleu turquoise et le violet des nuages. 

La lumière irradie la ligne d’horizon, le ciel et les nuages, par ses reflets dans l’eau elle est aussi projetée au premier plan du tableau. 

Contraste entre couleurs complémentaires.

Le report des couleurs utilisées pour élaborer la toile sur le cercle chromatique indique un contraste entre couleurs chaudes et froides, 
complémentaires.