Giovanni Battista di Jacopo dit Rosso Fiorentino.

Les Peintres

 








Laisser un commentaire ou un avis.  

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous     Qui sommes nous ?   Liens 

 




Laisser un commentaire ou un avis.  



Giovanni Battista di Jacopo dit Rosso Fiorentino (1494-1540).

Formé à Florence par Andréa del Sartro c’est l’un des plus important représentant de l’école de Fontainebleau. 

Il s’installe à Rome en 1524 pour y étudier l’Antiquité et les œuvres de Michel- Ange.
La création d’Eve, le Péché Originel (1524) et le Christ mort (1526) en sont les témoins principaux. 
En 1526 il est appelé à la cour du roi de France François 1er qui lui confie la décoration du château de Fontainebleau. 
En collaboration avec Primaticcio il met au point son propre système de décoration, s’inspirant du travail de Giulio Romano au Palais du Tè à Mantoue.
Il place ainsi la France et Fontainebleau au premier rang des centres artistiques européens.
Son œuvre principale est la galerie François 1er réalisée entre 1531 et 1540.
Des thèmes de l’Antiquité classique sont insérés dans des cadres en stuc ornés de lourds motifs décoratifs qui structurent les murs horizontalement et verticalement.
Ce style ornemental du Rosso eut un grand retentissement au niveau international.

Parfois il donne aux personnages représentés les traits de certains membres de la cour. 
Rosso Fiorentino ajoute aux concentrations complexes des personnages du maniérisme avec leurs mouvements et leurs passions exaltées ainsi que leurs couleurs claires et des éléments décoratifs plaisants qui affinent et nuancent les œuvres.
Les compositions deviennent plus légères et aérées.
Il est fort probable que Rosso Fiorentino cherche ainsi à traduire de façon exacerbée le côté artificiel de la société de son temps.