Murillo.
Le Petit Marchand de Fruits.
 

Murillo. 
Garçons Mangeant 
Raisins et Melon.
 

Toutes Les Analyses

Murillo.
Enfants Jouant aux Dés.
 

Murillo. La Toilette.                                             Murillo : Le jeune Mendiant 



Les Scènes de Genre de Murillo


English Website
Murillo pagina española

La vie et l'oeuvre de Murillo.
   







Laisser un commentaire ou un avis.
 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)  

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
  
 Liens 





Laisser un commentaire ou un avis.  



Murillo. Le jeune mendiant. (1650).

Toute la carrière de Murillo (1618-1682) se déroule à Séville, mis à part un bref séjour à Madrid en 1658. Son style est influencé par 
l'austérité du ténébrisme, il peint avec réalisme et un goût narratif parfois sentimental. En cela il annonce Goya... Le jeune mendiant est 
une de ses premières scènes de genre. Ce sujet populaire traité d'une touche épaisse et riche, l'intérêt porté à la lumière, la gamme 
colorée et restreinte font que cette œuvre est considérée comme capitale en ce qui concerne le réalisme à Séville. Elle suscitera 
l'admiration des peintres français Courbet, Manet et Cézanne au 19ème siècle. 

Murillo utilise la règle des tiers mais il s'aide aussi de la lumière. L'enfant est situé sur la ligne de force verticale droite entre 2 points 
d'intérêts naturels. 

De grandes parties de la toile sont plongées dans l’ombre mais au final vides et pleins, lumière et pénombre s'équilibrent.

L’œuvre est construite sur la diagonale descendante. Celle-ci renforce l'idée de chute et de misère. La toile est un appel à la miséricorde. 

Contrairement au titre du tableau cet enfant ne demande pas la charité. En fait, il est en train de tuer ses puces. Il y a des rougeurs sur 
son torse.

Quelques crevettes sur le sol sont les restes de son repas. Ce détail est utilisé par l'artiste pour souligner la condition misérable de 
l'enfant. 

La cruche et le panier de pommes renversé démontre le soin particulier apporté par Murillo à la réalisation d'une nature morte dans une 
scène de genre.

Le Peintre ne masque pas la saleté des pieds du jeune garçon. Cette image a pour but de susciter la miséricorde comme le demande le 
Concile de Trente.

La lumière qui pénètre par la fenêtre agit sur le modèle comme un projecteur. Ce procédé est très utilisé à l'époque Baroque.

Harmonie entre couleurs chaudes. Une palette réduite avec des couleurs similaires.

Le report des couleurs utilisées pour élaborer la toile sur le cercle chromatique indique une harmonie entre couleurs chaudes et un 
contraste entre couleurs complémentaires. Deux couleurs sont opposées sur le cercle.