English Website



Le Surréalisme.

Les Peintres



Mihai Criste. Peintre Surréaliste. 
(8 octobre 1975). 



 



Envoyer cette page à un(e) ami(e) 




Laisser un commentaire ou un avis.
 


Site Web de Mihai Criste

 

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces   
  Boutique  Contactez-nous     Qui sommes nous ?  
 Liens 




Laisser un commentaire ou un avis.  


Mihai Criste est un peintre surréaliste roumain né le 8 octobre 1975. 

Après des études dans un lycée d’art plastique et l’Académie d’arts visuels de Cluj-Napoca il a participé à des expositions et collaboré avec des maisons d’édition pour illustrer des livres d’enfant. En juin 2003 il collabore à une exposition surréaliste à Denver (Colorado). Le 23 octobre 2006 il coopère à une exposition organisée par ROMHOTEL 2006, au complexe d'exposition de ROMEXPO de Bucarest, il expose 10 toiles surréalistes avec d'autres jeunes peintres, toutes les toiles sont destinées aux hôtels, aux bureaux et aux banques.

Ses oeuvres ont souvent beaucoup d’humour et l’homme ou ses vêtements se retrouvent dans la nature, décorés de papillons ou avec des corps composés de feuilles mortes. Le temps qui passe, si fugitif est un motif qui revient sans cesse, avec des oiseaux imitant l’heure d’une montre ou enfermés dans des cages de fer. 

Un élément se répète souvent, le papillon. Le papillon et le miracle de sa métamorphose ont toujours ému profondément l’homme, cet animal est ainsi devenu une allégorie de sa propre transformation psychique, lui donnant l’espoir de se détacher un jour des obligations terrestres pour accéder à une lumière éternelle. 
l’oiseau quand à lui représente la pensée et l’âme et bien entendu il cherche à s’envoler. Si quelque chose l’en empêche il existe un malaise, un mal être. 
Par l’horloge, le réveil ou le sablier Mihai Criste cherche à symboliser l’écoulement du temps mais aussi l’impermanence de toutes choses. Nous sommes là pour voir les œuvres mais où seront nous demain ? 

BMR 02.05.2013.

http://mihaicriste.blogspot.fr/