Claude Oscar Monet. 




Les Peintres



Claude Monet : Toiles analysées.

Impression Soleil levant               La Pie                 Le Champ de Coquelicots 

La Locomotive ou Le Train sous la Neige. Claude Monet. (1875).

Claude Monet. La Maison dans les Roses. (1925). Impressionnisme. 

Claude Monet. Pruniers en Fleur. (1879). Impressionnisme.


Claude Monet, Le Port du Havre, Effet de Nuit,1867 ,impressionnisme..








Laisser un commentaire ou un avis.
 


Envoyer cette page à un(e) ami(e)
 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?  
 Liens 



Laisser un commentaire ou un avis.  

Claude Oscar Monet (1840 - 1926)

Claude Monet passe son enfance au Havre, où ses parents tiennent un petit commerce.
Il prend des leçons de dessin à seize ans et devient doué pour la caricature.
Il fait la connaissance d’Eugène Boudin qui l’encourage à peindre en plein air et à venir étudier à Paris. 
Monet s’inscrit à l’académie suisse où il rencontre Pissarro.

Après deux années de service militaire en Algérie il retourne au Havre où il peint des bords de mer en compagnie de Boudin et de Jongkind.
A Paris il prépare les Beaux-Arts à l’atelier de Charles Gleyre. Il fait la connaissance de Bazille, de Renoir et de Sisley avec lesquels il peint en plein air à Fontainebleau.
Au Salon de 1865 Monet expose deux marines. En 1866 avec le portrait de sa future femme Camille ou la Rose Verte il remporte un nouveau succès mais continue à avoir de graves difficultés financières. 

En 1870, il accompagne Pissarro et Daubigny en Angleterre où il découvre les paysagistes anglais dont Turner qui influence le merveilleux Parlement de Londres (1871). Ensuite il passe une année au Pays Bas puis loue une maison prés d’Argenteuil où viennent travailler ses amis peintres.

Il peint au Havre Impression soleil levant en 1872, cette toile serra à l’origine du terme impressionnisme. 

Monet se fixe à Argenteuil qui deviendra le centre du mouvement impressionniste. Sa femme Camille meurt en 1879. 
En 1883 Monet s’installe à Giverny où il vivra jusqu’à sa mort. Il fait des voyages dans le midi, sur la riviera italienne, à Venise, à Londres, en Norvège et rapporte toujours des séries de toiles qui ont souvent pour thème l’eau sous diverses apparences. 
En 1867 les peintres impressionnistes se dispersent, Monet expose alors seul à partir de 1882, tous les ans à la galerie Durand-Ruel. 
Après son mariage avec Alice Hoschedé en 1892 il peint des vues de la cathédrale de Rouen. 

De 1899 jusqu’à la fin de sa vie Monet travaille à l’immense série des Nymphéas bien que sa vue baisse considérablement les dernières années. 
Dans cette série les formes se dissolvent dans la lumière et les relations spatiales se délient au point que les œuvres ont pratiquement un caractère abstrait.