Le Moulin de Cucugnan. Milly. Aquarelle. 
45 x 60 cm (2010).



Le Monde de Milly.
Aquarelles et techniques mixtes de Milly. 


Les Analyses

English Website

Español Website





 



Laisser un commentaire ou un avis.
 

Site Web   Contact Presse : Milly (email) Tel : 06 63 87 33 12 Facebook 

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?    
 Liens 




Laisser un commentaire ou un avis.  

Milly. Le Moulin de Cucugnan. Aquarelle. 45 x 60 cm (2010).

Cucugnan se situe dans l'Aude, au sein des Hautes Corbières.
Ce village d’une centaine d’habitants est célèbre par la nouvelle publiée dans les Lettres de mon Moulin d'Alphonse Daudet, Le Curé de Cucugnan, l’une des 3 adaptée à l’écran en 1954 par Marcel Pagnol. Ces nouvelles, écrites pour certaines en collaboration avec Paul Arène, sont tendres et réalistes, mi-poétiques mi-naturalistes. 
Les Moulins ont toujours inspiré les peintres, leurs ailes déployées sont un appel à l’envol, nourriture de l’âme et celui-ci produit la farine pour faire le pain nourriture du corps. Le moulin relie le ciel à la terre, l’idéal au réel. Il se sert de la force de l’air pour engendrer de la matière. Le peintre se sert de la force des idées, symbolisées par l’air pour enfanter ses œuvres. Il est lui-même un moulin quelque part.
Milly utilise l’Aquarelle, cette technique implique que les pigments soient délayés dans l'eau. L'Aquarelle se caractérise avant tout par sa transparence, le papier reste visible à travers les couleurs qui forment un effet de voile. L'Aquarelle est le mélange d’un pigment sec en poudre à de la gomme arabique tirée de certains acacias, elle se solidifie en s'évaporant. Le matériau solide se dilue dans l'eau, puis s'applique sur le papier à l'aide d'un pinceau à poils souples. William Turner est considéré comme un maître de l’Aquarelle. L’Aquarelle est une technique difficile à maîtriser, le repentir est difficile voire impossible, pour cette raison dans les techniques mixtes, on voit souvent l’aquarelle. (Aquarelle et Gouache, Aquarelle et Pastel). Comme la technique utilise l’eau elle est bien adaptée aux marines et aux sujets situés au bord de l’eau. Il y a un effet de dilution qui apparait sur les toiles en conformité avec les thèmes aquatiques. Ici Milly n’est pas du tout au bord de l’eau mais en plein soleil et en pleine nature. C’est la superbe harmonie entre les couleurs et leur finesse qui frappe en premier lieu ainsi que la chaleur de la toile. La majorité des couleurs employées sont chaudes (jaune, orange, violet), le bleu et le vert par contre sont des couleurs froides mais ces couleurs, aux teintes claires ici, sont répartie sur la toile de manière à rehausser par contraste les couleurs chaudes. La construction est un modèle de rigueur pour un paysage, c’est exactement ce qu’il faut faire. Aurions -nous trouvé le moulin parfait ? Si Cézanne, Monet et Van Gogh pouvait parler nous ne doutons pas une seconde de leur réaction. Ni de la vôtre….

L’artiste et le point de vue se trouvent en contrebas par rapport au moulin. 
1ère surprise l’axe des ailes du Moulin se trouve placé sur le entre géographique de la toile. 

Le corps du moulin se situe sur la ligne de force verticale droite. Il occupe 2 points naturels d’intérêt. 

Les espaces pleins, le moulin et la végétation, se trouvent en bas et à droite. Le haut et la gauche sont réservés aux vides, ici au ciel et à ses multiples reflets. 
Le moulin est ainsi mis en valeur par l’espace vide qui se trouve devant lui et lui permet de respirer, c’est la manière la plus esthétique pour cadrer un sujet principal. 


L’œuvre est construite sur la grande diagonale ascendante de gauche à droite.
Cette diagonale induit 2 triangles un contenant le ciel et le second contenant la terre le bâtiment et la végétation. Symboliquement le moulin est bien le lien entre ciel et terre, entre esprit et matière. 

Détails : 

Au milieu du ciel les nuages ont une forme qui se voudrait aléatoire mais qui ici représente nettement une femme aux cheveux longs regardant vers le haut.
Il peut y avoir de belles illusions dans les formes des nuages du ciel mais il n’y a pas de hasard en peinture. L’œuvre naît de la main de l’artiste. 

La végétation est représentée tantôt de manière précise et appliquée mais aussi de façon abstraite et par des raccourcis. 

Sur la façade du moulin la fenêtre est ouverte, une plante se trouve sur le rebord.
Sur le mur des taches et couleurs aléatoires…. Mais si l’on regarde avec attention on distingue la silhouette d’une femme, son bras droit tendu vers l’avant sa main gauche tenant une palette. Ce mur est un miroir. 

Lumière : La lumière provient de la toile elle-même et de couleurs chaudes et très lumineuses. 

Couleurs : Harmonie entre couleurs chaudes. Contrastes entre complémentaires. 

Toiles Similaires : 
Le Vieux Moulin. Van Gogh. Claude Monet. Champ de Fleurs et Moulins près de Rijnsburg. Un Moulin a Montmartre. Camille Corot. Le Moulin. Van Gogh.