Murillo. La Toilette. 



Les Scènes de Genre de Murillo


La vie et l'oeuvre de Murillo.   


 





Laisser un commentaire ou un avis.  

Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique  Contactez-nous   
 
Qui sommes nous ?  
 Liens 



Laisser un commentaire ou un avis.  

Murillo. La Toilette. (1675). 

Le tableau s’intitule pudiquement La Toilette mais en fait cette grand-mère est en train d’épouiller le jeune garçon. Son geste ne laisse aucun doute sur la nature de son occupation. Au premier plan et à l’arrière plan deux natures mortes encadrent la scène principale. Tout en se restaurant l’enfant joue avec un petit chien ce qui renforce d’autant plus le caractère très intime de l’œuvre. 

Les personnages sont représentés de trois quart. Le geste de la vielle dame est situé prés du centre géométrique de la toile.

Les protagonistes sont solidement positionnés sur les lignes de force verticales et horizontales. L’action se déroule sur la ligne de force horizontale inférieure dans le périmètre des 4 points naturels d'intérêts. 

La fenêtre à l’arrière plan, les personnages et la nature morte au premier plan sont dans la lumière. Le reste de la pièce est plongé dans l’ombre. 

L’œuvre est construite sur la diagonale descendante. 
L’action se déroule de haut en bas. Le regard des 2 personnages est aussi une bonne indication.

Un pou est écrasé entre les 2 pouces. Pendant ce temps l’enfant mange et s’amuse avec le chien. 

Cet objet est un plumeau, le long manche démontre qu’il peut être utilisé pour les plafonds et les coins des murs. Il est posé sur un miroir renversé. 

Derrière le petit chien la nature morte comprend une jarre et une table sur laquelle sont posés une chemise et une cruche. 

La lumière provient de la gauche, probablement par la porte ouverte.

Harmonie entre couleurs chaudes. Une palette réduite avec des couleurs similaires.

Le report des couleurs utilisées pour élaborer la toile sur le cercle chromatique indique une harmonie entre couleurs chaudes. La palette est réduite, les couleurs presque similaires.