Jean-Baptiste Chardin. 
Le Dessinateur. 

Théodore Géricault : 
Le Radeau de la Méduse.

Toutes Les Analyses

English Website





La vie et l'oeuvre de Jean-Baptiste Chardin.



 




Laisser un commentaire ou un avis.  


Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?  
 Liens 



Jean-Baptiste Chardin. Le Dessinateur. (1737).

Jean-Baptiste Chardin est surtout connu pour ses natures mortes et ses scènes de genre. Les personnages représentés par l’artiste sont 
des femmes ou des enfants saisis dans leur intérieur à des occupations quotidiennes, La Blanchisseuse (1730), Femme Cachetant une 
Lettre (1733), Le Château de Cartes (1736), Le Dessinateur (1737), La Jeune Maîtresse d’École (1736), La Nurse Attentive (1738). 
Jean-Baptiste Chardin aime représenter des scènes de genre, intimes et familières, qu’il baigne d’une atmosphère à la fois tendre et 
sérieuse. En règle générale le peintre représente des personnages immobiles et distants de l’action qu’ils exécutent. À travers les gestes 
arrêtés et les regards lointains, Jean-Baptiste Chardin parvient à retranscrire la magie d’un instant suspendu. Le personnage est engagé 
dans l’action et à la fois détaché d'elle, le sujet est choisi pour sa banalité. Le geste est à l'arrêt, le regard est perdu dans le vague… 
L'artiste préfère l’immobilité à l’action, la rêverie dans les regards plutôt que la présence réelle du personnage. Ce jeune dessinateur est en 
train de tailler son crayon et contemple son œuvre mais il semble lointain, il est présent mais son imagination est ailleurs... Le peintre fixe 
sur la toile un instant relativement rare, le moment où nous sommes là sans y être, où notre esprit vagabonde. Cette absence des 
personnages est l'une des 
caractéristiques majeures des scènes de genre de Jean-Baptiste Siméon Chardin. 

L'artiste utilise la diagonale descendante pour sa composition.

Le corps du jeune homme est situé sur la ligne de force droite. Ses yeux sont à proximité de la ligne de force supérieure. Ses mains sont 
exactement sur le point naturel d'intérêt inférieur gauche.

La scène se déroule devant un arrière-plan clair.

La silhouette du jeune dessinateur repose sur plusieurs lignes horizontales.

Le jeune homme se prépare à affûter son crayon.

Le dessinateur contemple son ouvrage et semble très pensif.
Le geste ne laisse aucun doute. Le jeune homme se prépare à affuter son crayon.
Le dessin représente le visage d'un homme âgé avec un barbe.

La lumière provient d'en haut du côté gauche.
Il s'agit vraisemblablement d'une lumière naturelle venant d’une fenêtre.
Contraste entre couleurs chaudes et froides.

La palette est relativement chaude. Les couleurs froides ont des teintes claires.

Le report des couleurs utilisées pour élaborer le tableau sur le cercle chromatique indique un contraste entre couleurs chaudes et froides. 
Mais celui-ci est atténué. 
Les couleurs froides possèdent des tons très clairs.