English Website



Un nouveau mouvement pictural, Le Structurellisme du Peintre Beaudier.

Toutes les Analyses


 Willie Shapira. Moon Light.(02/2012). Structurellisme.  



 




Laisser un commentaire ou un avis.  


Site Web
   Contact Presse : Marie  Cristal Tel : 06 08 12 43 64

Pour Les artistes désirant adhérer au mouvement Structurelliste
clic ici 

 Accueil  Analyses  Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries  Artistes    Jeux    Annonces    Boutique Contactez-nous    
Qui sommes nous ?
   
 Liens 




Laisser un commentaire ou un avis.  

Willie Shapira. Moon Light.(02/2012). Structurellisme. 

Une œuvre nocturne, avec le ciel, la lune et son reflet dans l’eau, une dominante de couleurs froides qui contrastent avec du doré, nous plonge dans une atmosphère douce et romantique. Le Structurellisme nous a souvent habitué à des jaillissements de couleurs chaudes, pourtant Willie Shapira, tout en se conformant aux règles du mouvement : la perspective centrale, des couleurs qui rayonnent depuis le centre, conserve un univers poétique très personnel, différent, ici un peu mélancolique. 
L’artiste sait garder sa spontanéité et ce qui fait la richesse de son art, un univers imaginaire riche et délicat une vision sensible et émotive de la nature. La toile dégage une atmosphère relativement proche d’un paysage romantique. C’est l’émotion face à la beauté de la nature qui domine et qui touche le spectateur. 
Derrière les sentiments que l’œuvre provoque chacun peut se poser des questions très personnelles. 
Le point de vue du spectateur se situe un peu au dessus de la ligne d’horizon. 
Le centre géographique de l’œuvre se trouve sur la ligne d’horizon. La lune se trouve à proximité du point naturel d’intérêt supérieur droit. Les roses au premier plan sont sur les 2 points naturels d’intérêt gauche. Le ciel occupe la moitié supérieure du 
tableau. 

La moitié supérieure de la toile est réservée au ciel. La moitié inférieure est occupée par l’eau et la terre dans des proportions égales. 
Les principales lignes directrices sont organisées à partir du centre de l’œuvre.
Que les lignes concernent le ciel (nuages ou trainées dans le ciel), l’eau (reflets ou mouvements) ou la terre ( relief ) leurs sens restent le même, du centre vers les cotés de la toile. 
Détails : 
La lune est un symbole typiquement féminin, le clair de lune est souvent associé à des moments langoureux et passionnés. C’est au clair de lune que l’amoureux fait sa déclaration, ou prouve sa passion. Cet instant évoque des moments romantiques et affectifs. 
Cette partie de la toile possède des couleurs de feu, elle contraste fortement avec l’ensemble de l’œuvre. 
Ces roses au premier plan donnent de la profondeur de champ au tableau. Situées sur la même diagonale elles sont aussi un rappel de la forme lunaire ronde. 
Lumière : Les zones les plus lumineuses se situent en haut de l’œuvre. Là où sont projetées les couleurs chaudes.
La lumière provient en premier lieu de la lune, puis de son reflet dans l’eau. Les reflets diffusent la lumière lunaire dans toutes les directions. 
Couleurs : 
Une magnifique harmonie entre couleurs froides et les diverses teintes du bleu au violet, un contraste avec des couleurs chaudes. 
Le report des couleurs utilisées pour élaborer la toile sur le cercle chromatique indique un contraste entre couleurs complémentaires.
Toiles Similaires : 
Willie Shapira. Tourbillon de la Danseuse de Flamenco. (2011). 
Dans cette toile on retrouve quelques couleurs de la palette des couleurs utilisées pour Moon Light . Les bleus et les violets. Clic pour voir le site de Willie Shapira. 

Willie Shapira. Sky and Sea. 
Un lever de soleil entre ciel et mer peut aussi être le sujet d’une toile Structurelliste.
Ce thème est ici assez impressionnant avec au premier plan la mer comme une immense vague et un ciel aux multiples reflets. Le tout composé dans une harmonie bleue du plus bel effet. Clic pour voir le site de Willie Shapira. 

Willie Shapira. Explosion. ((12/2011).

Voici un autre tableau Structurelliste du même artiste qui est un éclatement de couleurs chaudes. Il illustre l’autre manière de faire du Structurellisme. Alors que Moon Light est tout en douceur et en nuances et dégage une atmosphère romantique, Explosion est un jaillissement de couleurs pures et chaudes. 
Clic pour voir l’analyse.