Renoir : Sur la Terrasse Toutes Les Analyses Renoir : Au Bord de la Mer Renoir : Dans les Collines 

Arcimboldo : L'Eau          Arcimboldo : Le Printemps 





Le CD Rom Arcimboldo et le Maniérisme. 









Laisser un commentaire ou un avis.  

    
 
       Envoyer cette page à un(e) ami(e) 

 Accueil     Newsletter   Mouvements  Peintres  Genres  Techniques   Histoire   Musées  Expositions   Galeries   Artistes    Jeux    Annonces    Boutique   Contactez-nous    
 
Qui sommes nous ?   Liens  



Laisser un commentaire ou un avis.  

Arcimboldo : Le Printemps. 

En 1562 à Vienne et à Prague Arcimboldo assure la charge de portraitiste-copiste auprès de l'empereur Ferdinand Ier puis pour son fils Maximilien. 
Le Printemps est un adolescent. Son visage est constitué de fleurs fraîches et de feuilles. Les couleurs dominantes sont : le vert, le jaune et le rouge. Ce sont les " têtes composées " c'est- à- dire des assemblages de fruits, de légumes ou d'objets suggérant des portraits ou des allégories qui contribuent à la renommée d'Arcimboldo. 

L'origine des " têtes composées " d'Arcimboldo remonte à l'Antiquité et à la tradition des masques bachiques formés de feuilles de vigne et de raisins. Ces tableaux, souvent copiés, connaîtront un succès considérable. 

La série des Saisons, offerte à Auguste de Saxe, suggère que son pouvoir est éternel comme celui de l'empereur. 

En ces temps troublés, ce cadeau d'un empereur catholique à un prince luthérien témoigne d'une volonté de médiation, d'alliance entre les maisons chrétiennes, contre les Turcs qui menacent l'Occident.